Jeudi 19 juin 2008 4 19 /06 /Juin /2008 21:42
- Voir les 15 commentaires - Ecrire un commentaire - Par Mathieu - Publié dans : Musique 80's

Les décors sont de Roger Hart Steph, les costumes de Donald Cardwell Nathalie et sur un texte de Molière Mathieu.... pouf pouf pouf, bon là n'est pas la question. Là nous parlons de quelques déconvenues nautiques avec l'invention du baron Gaston Trouche ( 1908, ça date un peu la motogodille ). On parle aussi d'un chant et d'une danse traditionnelle de Polynésie et plus spécialement des piroguiers de Tahîti: "HOE ANA".

Le chanteur et
rédacteur des paroles arrangées de cette chanson s'appelle  Pierre-Antoine Muraccioli de son vrai nom. C'est un ingénieur Centralien, né le 4 juin 1944 à Tamatav, Madagascar, joyeux drille et très connu pour ses Élucubrations et ses lunettes....

Z'avez trouvé sans regarder en dessous ? Mentez pas, je sais que vous avez regardé...... Enfin bon week-end et à la semaine prochaine pour une bonne surprise... ;-)

"ben allez maman, c'est loin l'Amérique ?"


envoyé par stephlaffont

 

 

Jeudi 12 juin 2008 4 12 /06 /Juin /2008 21:37
- Voir les 10 commentaires - Ecrire un commentaire - Par Mathieu - Publié dans : Musique 80's

Ho punaise... des têtes qui parlent... ?  Vous me direz que ce genre de voie, on sait que ça ne mène nulle part... pffffff !
Enfin bon, c'est pas la question... trop philosophique pour nos neurones décadents ça.

Ben, allez,  pour faire simple, il s'agit pour aujourd'hui d'une tribu américaine, fondée en 1974 et coulée en 1991, qui versait dans la musicologie de meute façon new-wave. Ce team, si on peut l'appeler ainsi, a signé un premier aux puces oups pardon,  opus en 1977 qui porte son nom et l'année (y pouvaient pas faire plus difficile...).
Composé d'une femme, Tina Weymouth et de trois hommes : David Byrne, Chris Frantz et Jerry Harrison, ce joyeux quatuor de trois plus une a principalement fait sa carrière sur la scène New-Yorkaise des années 80 et a sorti dix albums aux succès inégaux.

Bon week-end à tous et à lundi :-P





Mercredi 11 juin 2008 3 11 /06 /Juin /2008 11:09
- Voir les 14 commentaires - Ecrire un commentaire - Par Nath - Publié dans : Musique 80's


Si je me souviens bien, ce n’était pas l’année dernière…c’était pas à Marienbad non plus et pourtant en vous concentrant un peu, une petite musique douce un peu jazzy avec une voix mélodieuse qui vient vous dire tranquillement de «fermer les volets et ne plus changer l’eau des fleurs »….(mais non ce n’est pas un pub pour un désodorisant d’intérieur)…maintenant ça doit vous dire quelque chose ! Mais oui une belle chanson de 1985 interprétée par la charmante Viktor Lazlo.


Viktor, drôle de prénom pour une femme, ça rappelle plutôt les cours d’anglais avec Victor pour ceux qui s’en souviennent ! Lazlo, ça doit vous dire quelque chose et pourtant rien à voir avec Gloria Lasso !! Ici je parle bien entendu de celle que l’on peut qualifier de Sade à la française !

Notre kayakiste rose est le fruit d’un beau mélange entre un père martiniquais et une mère de Grenade. Née le 7 octobre 1960 à Lorient (une bretonne !), elle rejoindra assez tôt la Belgique. C’est en tant que mannequin qu’elle débutera sa carrière avant de se lancer dans la chanson avec la bande originale du film « A mort l’arbitre de Mocky » en 1984.


1985 est sa grande année, elle sort un album duquel deux tubes seront extraits : le fameux canoë rose et le délicieux « pleurer des rivières », vous savez le « adieu gueule d’amour Viens pas boire dans mon verre Tu peux même pleurer des rivières Pleurer des rivières J'en ai pleuré pour toi naguère »…reprise de « Cry me a river »…

Deux grands tubes donc qui se classeront particulièrement bien dans le Top 50 de notre cher Marc Toesca. Parmi les petites anecdotes, on pourra faire référence à l’année 1987 où Viktor présente le grand concours Eurovision en direct de Bruxelles !!!!! Ce sera la voix française de la soirée ! Elle en profitera pour interpréter une de ses chansons sans pour autant représenter un pays-candidat. Vous avez également pu revoir Viktor Lazlo en 2004 dans un épisode de Sœur Thérèse.com avec l’inénarrable Dominique Lavanant, ou encore chez le commissaire Moulin ou Navarro !!


le Canoë rose (impossible de trouver le clip original) :







Jeudi 5 juin 2008 4 05 /06 /Juin /2008 22:35
- Voir les 17 commentaires - Ecrire un commentaire - Par NathetMath - Publié dans : Musique 80's

Une blague qui tue : cette fois notre clip est entre la new-wave, la cold-wave et le métal industriel pour la musique, et plutôt néogothique pour les paroles... Pas facile de se faire une idée avec ça, non ?

Dirigé de main de maître par son charismatique leader fondateur chanteur Jeremy "Jaz" Coleman, ce groupe, fondé en 1978 en Angleterre, a beaucoup inspiré et influencé d'autres teams comme Nirvana,
Métallica, Soundgarden , etc.

Tellement inspiré que certains ont été accusé de plagiat.

Particularité de ce groupe: il se serait formé suite à une rencontre à l'ANPE du coin et il poursuit encore son petit bonhomme de chemin malgré moultes et moultes péripéties dont la mort récente du bassite Paul Raven.

Allez hop, en scène les gones pour écouter ce morceau qui a fait chauffer les boites de nuit en son temps ;-P

Excellent week-end à tous !









Mardi 3 juin 2008 2 03 /06 /Juin /2008 12:03
- Voir les 20 commentaires - Ecrire un commentaire - Par Nath - Publié dans : Société 80's

Ethiopie, printemps 1984

La sécheresse s'abat sur le pays.
Depuis des mois, pas une goutte d'eau ne tombe sur cette terre devenue aride.
Les récoltes sont perdues et le bétail se décime un peu plus chaque jour. La population se met en recherche de cieux plus clément ne voulant pas revivre la famine qui avait déjà sévit en 72 et 73.

C'est dans le camp de Korem au nord du pays, que le peuple éthiopien trouvera refuge.

Rapidement, la population du camp passe de 8000 à 25000 personnes. Des milliers de réfugiés attendent de la nourriture, mais rien ne vient.50 réfugiés meurent chaque jours. Médecins sans Frontières lance un appel au secours. Plusieurs mois seront nécessaire avant que le gouvernement éthiopien ne demande une aide internationale.

En septembre 84, ils seront 100 à mourir tous les jours à Korem.

Les premiers journalistes qui peuvent enfin se rendre sur les lieux découvrent l'horreur. Presque 100 000 réfugiés sont sur le plateau de Korem, à peine 10000 ont droit à un abris. Les images d'enfants, de femmes et d'hommes décharnés soulèvent un vent de solidarité envers le pays.

Le mouvement humanitaire pour l'Ethiopie enfin en route, Médecins sans Frontières fait parvenir massivement nourriture, médicaments, tentes et couvertures.


Mais le gouvernement éthiopien bloquera les équipes de Médecins sans Frontières par diverses interdictions. Le but étant de redessiner la carte démographique du pays suite au déplacement massif du peuple vers le nord.
Dans le camp de Korem, on incite aux départs pour le sud de l'éthiopie. Ceux qui resteront vont vivre l'enfer ! L'aide alimentaire sera détournée et distribuée à ceux qui quitteront le camp ...
En 1985, suite à plusieurs refus de la part des autorités, notamment l'ouverture d'un centre de nutrition pour 8000 réfugiés en danger de mort, Médecins sans Frontières dénonce les pratiques du gouvernememt.
La réaction est sans appel : les équipes de Médecins sans Frontiéres sont expulsées d'Ethiopie le 2 décembre de cette année 85.


Le mouvement artistique

 C'est à l'origine Bob Geldof membre du groupe Boomtown Rats, voyant à la BBC en novembre 84 les images de la famine et le manque de réaction de l'aide international, qui décide avec Midge Ure (Chanteur du groupe Ultravox), d'écrire ensemble la chanson 'Do they know i'ts Christmas'
Ce même mois de novembre 84, Bob Geldof est invité à la BBC. Plutôt que de faire la promotion de son nouvel album, il lance l'idée d'une chanson en faveur de l'Ethiopie.

Bob Geldof et Midge Ure forment alors le Band Aid, un groupe réunissant de nombreuses stars d'outre-Manche dans lequel on pourra compter entre autre : Bono, George Michael, Simon Le Bon (Chanteur de Duran Duran), Sting, David Bowie, Paul Mc Cartney, Phil Collins ...

Le disque se vendra à 1 millions d'exemplaires la première semaine (Plus de 3 millions seront vendus)

 

USA for Africa :



Aux USA, le producteur Quincy Jones demande à Michael Jackson et à Lionel Richie d'écrire une chanson pour l'Ethiopie.
'We are the world' naquit de cette demande.

En janvier 1985, artistes et musiciens se retrouvent au 'A&M Recording Studios' d'Hollywood pour enregistrer le titre.


Dans cette session on comptera : Kim Carnes, Ray Charles, Bob Dylan, Daryl Hall, James Ingram, Michael Jackson, Al Jarreau, Billy Joel, Cyndi Lauper, Huey Lewis, Kenny Loggins, Willie Nelson, Steve Perry, Lionel Richie, Kenny Rogers, Diana Ross, Paul Frederic Simon, Bruce Springsteen, Tina Turner, Dionne Warwick, Dan Aykroyd, Harry Belafonte, Lindsay Buckingham, Sheila E, Bob Geldof, Jackie Jackson, LaToya Jackson, Marlon Jackson, Randy Jackson, Tito Jackson, Waylon Jennings, Bette Midler, John Oates, Jeffrey Osborne, Steve Perry, The Pointer Sisters, Smokey Robinson et Stevie Wonder.

Plus de 7 millions d'exemplaires du 45T seront vendus rien qu'aux Etats-Unis.      


Chanteurs sans frontière :
 

Les artistes français se mobilisent également. Valérie Lagrange sollicite Renaud Séchan pour aider le peuple éthiopien. Renaud écrira alors les paroles de la chanson 'SOS Ethiopie'. La musique quand à elle sera composée par Franck Langolff.

La séance d'enregistrement en studio se fera en mars 1985.

Elle reunira : Julien Clerc, Maxime Le Forestier, Michel Berger, Jean-Jacques Goldman, Jean-Louis Aubert, Francis Cabrel, Fabienne Thibeault, Hugues Aufray, Renaud, Alain Souchon, Laurent Voulzy, Véronique Sanson, Diane Dufresne, Jacques Higelin, France Gall, Valérie Lagrange, Josiane Balasko, Daniel Balavoine, Didier Barbelivien, Axel Bauer, Michel Berger, Richard Berry, Gérard Blanchard, Louis Chédid, Coluche, Charlélie Couture, Hervé Cristiani, Christophe, Michel Delpech, Gérard Depardieu, Richard Gotainer, Catherine Lara, Olive du groupe Lili Drop, Jeane Manson, Nicolas Peyrac, Diane Tell et le groupe Trust.

Un maxi 45T sortira de cette séance et 2 millions de disques seront vendus en 4 mois par les Chanteurs sans Frontières. Les fonds récoltés seront reversés à Médecins sans Frontières.            
    






Live Aid :


S'en suivra le fabuleux concert humanitaire 'Live Aid' du 13 juillet 1985 organisé par Bob Geldof et Midge Ure. Ce concert se déroula simultanément au 'Wembley Stadium' de Londres et au 'John F. Kennedy Stadium' de Philadelphie.
Près d'1,5 milliards de personnes suivirent ce concert de leur téléviseur dans plus de 100 pays.

On pourra compter parmi les participants : Queen, Phil Collins, The Whoo, Madonna, Sting, Led Zeppelin, U2, Status Quo, ainsi que des dizaines et des dizaines d'autres artistes.

La BBC mit en place un standard téléphonique de 300 lignes afin que les téléspectateurs puissent faire des dons.

De nombreuses autres actions pour l'Ethiopie furent menées par la suite. Malgré cela, la sécheresse et la famine refirent leurs apparitions en 2002.

 Et puis souvenez-vous ... Nous aussi nous avions participé à la lutte contre la faim à notre humble niveau. Dans les écoles, les collèges, les lycées, nous apportions paquets de riz et denrées non périssables, afin que les convois humanitaires les emportent là-bas, en Ethiopie.

Loin des yeux, mais pas loin du coeur ...

 

 

Lundi 2 juin 2008 1 02 /06 /Juin /2008 01:04
- Voir les 22 commentaires - Ecrire un commentaire - Par Math - Publié dans : Cinéma 80's

 (cliquez sur l'affiche...)

Alors voilà, je me lance dans mon premier article. Soyez indulgents s’il vous plait…


J’ai choisi ce film pour faire plaisir à mon cher et tendre qui aime beaucoup ce film. Et comme j’ai moi-même adoré le livre écrit par Stephen King dont j’adore de façon exagérée l’œuvre complète, je me suis dit que ça valait le coup de s’y intéresser.

Un petit rappel avant de parler du film : Stephen King a écrit cette histoire en 1983 et malgré le fait que ce ne soit pas le plus réussi de ses romans, il a été accueilli avec emphase par la critique.

Le réalisateur John Carpenter a repris l’histoire pour en faire le film que l’on connaît la même année.

Il a été classé « film d’épouvante », ce qui me parait nettement exagéré si on le compare avec les autres films du réalisateur…. Moi qui suit une trouillarde au cinéma je n’ai pas vraiment sauté au plafond. Aussi je classerai personnellement le film ainsi : « film fantastique pour ados accros aux belles américaines avec des morts …..»  Glups! 


Le film:

Le film tournée et sorti aussi en 1983 (ça fait rapide)  est en fait une histoire d’amour entre un ado mal dans sa peau et une épave de voiture rencontrée au gré d’une promenade mais également une histoire de possession démoniaque.

La critique cinématographique n’a pas été très enthousiaste. Le film étant un peu « léger » au goût de tous, mais souligne tout de même l’efficacité du film. Un « John Carpenter » reste toujours un John Carpenter !

Arnie Cunnigham est le genre premier de la classe, super complexé, malmené par les autres.

Son seul ami est Dennis Guilder qui lui est un garçon séduisant faisant parti de l’équipe de football du Lycée.

Lors d’une promenade, Arnie tombe en arrêt devant l’épave d’une Plymouth Fury de 1958 abandonnée devant le domicile d’un vieux fou.

On peut parler de coup de Foudre, car dès qu’il la voit, Arnie ne la lâche plus du regard et n’écoute plus ce que lui disent son ami Dennis et le vieux fou qui arrive à la lui vendre malgré ses mise en garde. Il lui annonce que la voiture s’appelle Christine.

 C’est là que moi en général je sent venir l’embrouille et que j’insulte l’écran genre « moi je ne vais plus au cinéma voir des films d’horreur ; on nous prend trop pour des … » ça vous rappelle quelque chose ?

Donc je dis aux acteurs de faire demi tour mais en général ils ne m’obéissent pas vraiment les mal élevés…

Donc… Les parents d’Arnie refusant qu’il gare sa voiture devant chez eux, il se voit contraint de la laisser dans un garage tenu par un certain Darnell. C’est là qu’il peut tranquillement la restaurer.

Le comportement d’Arnie change en même temps qu’il retape Christine. Il prend confiance en lui et arrive même à séduire la plus belle fille du Lycée Leigh Cabot (l’actrice Alexandra Paul que l’on verra longtemps après dans « Alerte à Malibu »).

Tout le monde est bluffé par la nouvelle Christine flambant neuve, moi aussi d’ailleurs…

Arnie emmène Leigh avec Christine au drive-in. Mais Leigh commence à étouffer dans la voiture pendant qu’Arnie est à l’extérieur et celui-ci n’arrive pas à ouvrir les portes. Mais je trouve qu’il n’y met pas vraiment tout son cœur. Il est déjà influencé…..


Après que Arnie ait garé Christine chez Darnell et soit rentré chez lui, une bande de 4 voyous menée par Buddy Repperton entre par effraction dans le garage et réduisent Christine en boullie.

Le lendemain devant Arnie décomposé, Christine se répare toute seule et Arnie découvre alors que Christine est vivante. « she is alive, alive……. »  ouais, on a déjà vu ça ailleur non !?

 La nuit suivante, Christine part en chasse et tue Buddy et sa bande. De façon très spectaculaire.

Elle tue également Darnell en l’étouffant dans son habitacle. Y a pas de raisons !

Arnie étant envoûté par Christine et n’écoutant plus personne, ses amis Dennis et Leigh tentent de le sortir de là en détruisant définitivement Christine.


Au bout d’une très longue nuit ils écrasent Christine au buldozer, juste après que Arnie ait été éjecté par le pare-brise et ainsi tué.


A noter que la présence des adultes est pour le moins limitée. Les ados sont livrés à eux-mêmes. Les parents peu présents et la police fait office de figuration.


Technique:

 

Toutes les cascades au volant de Christine ont été réglées et effectuées par Terry Leonard, un cascadeur spécialiste des voitures. 

Il a fallu pas moins de 25 « Christine » utilisées et modifiées pour les différentes scènes du film.

Pour la scène dans laquelle Christine se répare toute seule devant les yeux d’Arnie, La voiture a été compressée et la pellicule du film tournée à l’envers pour donner cette impression de résurrection étonnante. Un truc de cinéma vieux comme le monde.

On peut souligner aussi que dans le roman Stephen King a toujours précisé que Arnie n’était pas au volant de Christine lors des meurtres.

John Carpenter, lui, laissera planer le doute tout le long de l’histoire grâce aux vitres teintées… Une fois Arnie éjecté, Christine montrera toute l’étendue de ses pouvoirs maléfiques de façon complètement autonome. Finement subtil ! Carpenter n’est pas le maître de l’épouvante pour rien…



Musique :

Je veux m’arrêter sur la musique d’introduction:
 « 
Bad to the Bone » de George Thorogood. La meilleure des bande son pour Christine (cliquez sur le nom de la chanson).

Certains reconnaîtrons cette musique tout simplement parce qu’elle a été reprise de nombreuses fois pour des films sortis après Christine. Je citerai en autres : terminator 2 et Une nuit en enfer 1.

Je dirais moi que cette bande est celle qui colle le mieux à la peau de Christine.

C’est John Carpenter lui-même qui composera le thème musical de Christine (reconnaissable à ses 3 petites notes) avec l’aide de son compositeur fétiche et ami Alan Harth ; thème associé à de nombreux morceaux repris de Little Richard, Buddy Holly, Ritchie Valens et Johnny Ace.


Les acteurs principaux :

Keith Gordon qui tient le rôle d’Arnie Cunningham est devenu réalisateur entre autres de The Singing détective (2002) du Fantôme de Sarah Williams (2000) et de plusieurs épisodes de séries connues en France dont un pour la série Docteur House.

John Stockwell
qui joue le rôle de Dennis Guilder a joué également dans Top Gun. En 1987 il devient réalisateur de films tels que Blue crush, Coup d’éclat et Bleu d’enfer.

Alexandra Paul, la charmante Leigh Cabot, petite amie de Arnie, est plus connue pour son rôle dans Baywatch (Alerte Malibu). Elle a joué dans plusieurs dizaines de films au cinéma et également dans des téléfilms et séries télévisées.


Conclusion:

L’histoire parle d’amour, d’amitié, de possession, de conflits inter générations et c’est surtout une histoire de passion.

J’espère que vous aurez envie de le revoir ou le revoir car il vaut le détour !

Bon les filles vont dire que c’est un film de garçon ! Mais non non non, idée reçue ! Une bonne histoire ne fait de mal à personne et si les garçons s’attarderont sur la belle bagnole, nous les filles ont peut s’octroyer le côté intellectuel du film…… et toc !

 





Présentation

  • : Années 80 : La Communauté Fan des 80's !!!
  • : 23/05/2006
  • Années 80 : La Communauté Fan des 80's !!!
  • : Années 80 : Venez prendre un petit coup de vieux dans notre bienfaisante Communauté ! extraits télé, pages de pub, jouets, sucreries, produits disparus, clips videos, portraits 80's des membres et bien d'autres tonnes de surprises ! ! ! :)
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil

Rechercher

overblog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés