Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Années 80 : La Communauté Fan des 80's !!!

Années 80 : La Communauté Fan des 80's !!!

Années 80 : Venez prendre un petit coup de vieux dans notre bienfaisante Communauté ! extraits télé, pages de pub, jouets, sucreries, produits disparus, clips videos, portraits 80's des membres et bien d'autres tonnes de surprises ! ! ! :)

Cobra par Lolotte :)

cobra-10.jpgCOBRA   (Space Adventure Cobra aux États-Unis ou Space Cobra au Japon).

Johnson, un jeune employé de bureau s’ennuyant à mourir avec sa petite vie bien rangée, décide, sur les conseils de Ben (son robot ménager), d’aller dans une "maison des rêves" pour se changer les idées. Dans son sommeil, sa vie va changer peut-être plus qu’il ne l’aurait imaginé en entrant....  A son réveil, il décide de se faire passer pour le corsaire dénommé Cobra qu’il était en rêve ... 

Ignorant tout de qui est réellement ce fameux aventurier (qui est supposé être mort), il sort en ville en clamant fièrement cette nouvelle identité. Jack Bowl, le patron du casino où Cobra s’amuse, fait partie de la Guilde des Pirates de l'Espace qui a mis sa tête à prix quelques années plus tôt. 

cobra03-1-.jpgPoursuivi par des tueurs, il découvre ou plutôt redécouvre qu'il a une arme greffée sous la peau de son avant-bras gauche & qu’il peut la contrôler mentalement. Ce « psychogun » est plus connu pour nous, sous le nom de rayon Delta. Cette arme a été  « greffée » suite à un duel ou l’avant bras a été coupé avec une hache. 

 Il recouvre rapidement toute sa mémoire et il réalise que sa vie d’avant était très loin d’être ennuyeuse voir qu’elle était même plutôt très dangereuse. Il avait décidé d’éradiquer ses souvenirs justement pour fuir la Guilde & la police afin d’avoir une vie « normale ». Il a même été jusqu’à changer de visage pour se faire. (Avant il était brun, cheveux longs, yeux en amande & le visage plutôt fin) 

couv02-1-.jpgSes combats contre les marchands d'esclaves & les trafiquants interstellaires reprennent comme avant. Parmis ses pires ennemis, il y a entre autres l’Homme de verre et Salamandar…  

  • L’Homme de verre : chef de la Guilde des pirates & être artificiel dont le corps est essentiellement constitué de verre quasi-indestructible qui résiste à presque toutes les armes, même au rayon Delta. Mais ce corps à tout de même un point faible car il est sensible aux armes à projectiles comme les revolvers (bon OK les balles sont quand même en titanium …) & à l’avant bras détachable de Cobra. 

  • Salamandar : forme d’énergie maléfique contrôlée à distance & représentant une sorte de samouraï violet.

Les troupes de pirates - soldats les plus banals ne sont pas sans rappeler Michel Polnareff avec une sorte de masque à gaz … C

Psychoroide.jpgQui dit pirate dit vaisseau et le sien s’appelle le « Psychoroïde » (Turtle en VO). Il le possède depuis longtemps mais on n’en sait pas trop plus sur l’histoire même du bâtiment si ce n’est qu’il a la faculté de se transformer en « serpent spatial » (mais au fait 1 cobra c’est une variété de serpent … je ne sais pas si c’est lié par contre …). Le vaisseau était planqué sous la fausse tombe même de notre blondinet hors la loi. 

Armanoide-0.jpgIl est aidé dans sa lutte par son alliée l’androïde Armanoïde (Lady en VO) qui s’appelait avant Esmeralda (mais on ne sait pas pourquoi ce changement de nom). C’était la princesse du royaume de Sanborn, sur la planète Tasogare Wakusei (la planète du crépuscule). Ancienne humaine devenue cyborg suite à des blessures, elle s’était cachée dans Ben pendant la période d’amnésie de Cobra. 

Lors de ses aventures, ce baroudeur va rencontrer certes plein de « gros vilains pas beaux »  mais aussi plein de jolies filles, notamment celles du défunt capitaine Nelson. Ces 3 sœurs s’appellent Jane (la chasseuse de primes), Catherine (l’instit’) et Dominique qui elle est membre de la Police Intergalactique. Cobra est amoureux de cette dernière & il pète les plombs le jour il la croie morte.  Elles ont une particularité car elles possèdent chacune un tatouage sur leur dos en forme de papillon (au départ mais apres ça vire plutôt en arabesques). Une fois réunies et superposées avec des filtres de couleur, ces 3 images indiquent l'emplacement d'un fabuleux trésor. C’est en fait un œil qui est  une arme redoutable et cet objet est très convoité par Sandra, la borgne, chef des créatures des neiges (femmes pirates).      
c

Dominique-3.jpgProduite en 1982, la série est diffusée pour la 1ere fois en France sur Canal + en 1985. Elle sera ensuite reprise par Antenne 2. Cette série nippone compte 31 épisodes de 25 minutes environ s’articulant principalement autour de 3 parties :

1/ le trésor du Capitaine Nelson (avec les 3 sœurs tatouées & l’Homme de verre);

2/ la compétition de Rugball (mélange très violent de Baseball & de Football américain ou tous les coups sont permis, meme la mort) ;

3/ le combat final contre Salamandar

cobra1280x1024.jpgEntre ces volets, & pour laisser respirer, un peu il y a des épisodes solitaires qui se baladent de façon autonome.

Un film est sorti en 1982 donc avant la série.


Si Cobra a été diffusé dans des émissions de jeunesse, ce dessin animé s’adresse plutôt à un public adulte voir spécifiquement masculin tant dans les histoires & images violentes que pour les femmes aux formes très généreuses et très légèrement vêtues voire totalement nues … C’est pas les mecs qui vont s’en plaindre !!! lol   
 

Sandra.jpgCette série est un condensé de références, clairement avouées par son auteur, Buichi Terasawa. Cobra est construit à l'image de notre Jean-Paul Belmondo national (si si c’est vrai !!! Avec certaines mimiques on y croit plutôt bien …), Armanoïde est une référence directe au Métropolis de Fritz Lang, Jane quant à elle, serait la version animée de la belle Jane Fonda dans Barbarella... 

J’ai bien trouvé des références à Star Wars & James Bond mais aussi à Goldorak & aux  X-Men mais j’ai du en zapper d’autres je pense …

 

Comme pour de nombreux autres dessins animés, des figurines seront commercialisées pour qu’on puisse continuer à notre sauce les aventures de notre héros.  


*****************Buichi Terasawa

1282.jpg Né le 30 mars 1955 à Asahikawa sur l'île d'Hokkaido au Japon, il veut devenir médecin, mais il se passionne pour la sculpture, puis ensuite pour le cinéma (il est fan de James Bond et de l'inspecteur Harry avec Clint Eastwood) & l’animation... Ayant raté son examen d'admission aux études supérieures, il fait ses premières armes en réalisant des shôjo mangas (mangas pour filles)...

Il deviendra un peu plus tard l'assistant d'Osamu Tezuka, grande figure du manga d'après-guerre, celui que l’on considère généralement comme étant le père du manga au Japon. Buichi Terasawa va alors faire ses débuts dans le monde des mangas en 1978 avec "Space Adventure Cobra". Il se consacre entièrement à des histoires pleines de bruit et de fureur, et où les actions fusent et les méchants partent en pièces détachées. Ce sera immédiatement un succès, et la série T.V. qui suivra sera également assez populaire, bien qu'un peu trop "adulte" pour le public japonais de l'époque (ce qui explique que la série ne fait que 31 épisodes, soit la moitié des mangas). Ses autres travaux concernent Black Knight Bat, Karasutengu Kabuto, Midnight Eye Goku, Red Brand Takeru et récemment, la saga Gun Dragon.


L41417.jpgEn 1988, il décide d'innover en intégrant complètement la couleur dans ses oeuvres. C'était un défi plus qu'ambitieux, mais grâce à une très bonne maîtrise de l'informatique, le résultat est tout simplement époustouflant ! Libéré du monde noir et blanc des mangas, Terasawa devient un maître dans cet art et son univers, déjà très fouillé dans ses mangas "classiques", prend alors une toute autre dimension et paraît sans limite.

Red Brand Takeru est le 1er à être produit par cette technique (au sujet duquel un certain Moebius, alias Jean Giraud, ne tarit pas d'éloges) et par la suite suivra Cobra the Psychogun. Les travaux de Terasawa s’exportent principalement à Taiwan et Hong-Kong, En Espagne, Italie, Belgique, et chez nous en France bien entendu, où la série TV sera un immense succès !
c

Merci au passage à Mathieu & Aktarus pour le pti coup de pouce !!!! 
Pour les fans, rendez vous sur : www.cobraworld.net
 
c

 

 

  

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

corria 20/05/2008 21:11

j ai revue cette serie il y a pas lonongtemps je me suis regaler.

Gally 19/01/2008 20:46

Halalalaaa Cobra !Que de souvenirs ! Comment oublier sa gouaille , son charme et son sens de la répartie !Animation superbe , doublage français excellent , le passage du Rug Ball est ma partie préférée , la série vieillit certes mais se regarde toujours avec plaisir  ...

mag 03/01/2008 11:45

Bien sûr ...Ultra fan de Cobra !! on regardait ce DA avec mon frangin vautrés sur la canapé ... nostalgie ...

kAbaIaKH 09/09/2007 11:29

Cobra ... encore un gros bourin ... :-)La compétition de RugBall avec l'équipe Z à côté de quoi le football autralien est fait pour les petites natures.Le combat contre l'arme qui s'adapte automagiquement gagné grâce au vaisseau qui se transforme plus vite que l'arme ne s'adapte.Et surtout, la cloison protectrice ultra-résistante et à l'épreuve de tous les lasers qui protège l'homme de verre (ou peut être Salamandar, mes souvenirs sont flous), que Cobra défonce à coups de poings après l'avoir entamée avec son calibre.Lolotte, je note qu'il ne faut pas t'offfrir l'intégrale de Cobra en DVD pour ton anniversaire; tu l'as déjà. ;-p

erpob 23/08/2007 10:52

Cobra, encore plein de souvenir; ej em souviens de la série des épisodes du Rugball; la fin de l'homme de verre, ...