Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Années 80 : La Communauté Fan des 80's !!!

Années 80 : La Communauté Fan des 80's !!!

Années 80 : Venez prendre un petit coup de vieux dans notre bienfaisante Communauté ! extraits télé, pages de pub, jouets, sucreries, produits disparus, clips videos, portraits 80's des membres et bien d'autres tonnes de surprises ! ! ! :)

Gorilles dans la Brume (1989) par Lolotte :)

Titre original : Gorillas in the mist : the story of Dian Fossey 

 Produit en 1988 & sorti en 1989.

 

Adapté d'une histoire vraie, Gorilles dans la brume est la transposition sur grand écran de la vie de Dian Fossey, anthropologue et naturaliste, partie dans les années 80 étudier les gorilles dans leur environnement naturel au Rwanda, afin de prendre leur défense contre les braconniers qui fournissaient aux amateurs de trophées de gorilles, des crânes transformés en lampadaires, et des mains, qui, une fois empaillées, serviront de cendriers (l’horreur !)

  

 Dian Fossey, jouée par Sigourney Weaver, est une femme hors du commun, que rien ni personne ne peut faire renoncer à ses convictions. Contre les trafiquants de toutes sortes, le laxisme de la police locale, les chasseurs clandestins qui infestent l’Afrique, elle mène un combat surhumain. Parce qu’elle sait que la survie du peuple des gorilles, pour lesquels elle a tout sacrifié, est au prix d’efforts incessants, et que tôt ou tard, elle paiera ce prix...   

Diane Fossey est décédée 27 décembre 1985, frappée à la tête de six coups de machette. Les circonstances sont encore mystérieuses mais  les assassins seraient des trafiquants d'animaux ...

Autour du film : 

Dian Fossey est décédée en décembre 1985 quelques jours seulement avant un rendez-vous prévu avec le producteur Arne Glimcher, qui avait déjà envisagé de lancer un film sur sa vie.     

 

 Afin de s'assurer au maximum de l'authenticité de son film, le réalisateur Michael Apted a tourné la majorité des scènes de Gorilles dans la brume sur les lieux-mêmes où Dian Fossey avait observé les gorilles. Le camp de base de l'équipe du film était situé dans les montagnes rwandaises à une hauteur de 2600 mètres. Une équipe réduite devait ensuite monter jusqu'à 3600 mètres pour atteindre le lieu d'observation de Dian Fossey, le gouvernement rwandais n'ayant autorisé que six personnes, acteurs compris, à se rendre sur place afin de protéger au maximum les animaux. Michael Apted s'est ainsi souvent transformé en réalisateur de seconde équipe.   

 

 

Très concernée par son rôle, Sigourney Weaver, qui incarne Dian Fossey dans Gorilles dans la brume a adhéré au Dian Fossey Gorilla Fund, l'organisme de protection des gorilles.   Elle fera d’ailleurs un clin d’œil à cette histoire dans le film Working Girl en sortant avec sa jambe cassée de l’hélicoptère avec une peluche géante de gorille. 

 Réalisé en 1988, Gorilles dans la brume a cumulé cinq nominations aux Oscars 1989, notamment dans la catégorie Meilleure actrice (pour Sigourney Weaver). Le film de Michael Apted a également reçu deux Golden Globes, pour la Meilleure actrice dans un drame et pour sa bande originale signée Maurice Jarre   

 

 

 Voici 2 photos de la vraie Dian Fossey :

  

 

 

Quand elle était près d'eux, elle marchait à quatre pattes comme eux ou demeurait de longues heures immobile pour ne pas les déranger, ou encore faisait semblant de mâcher des feuilles. Elle imitait leurs vocalises qu'elle enregistrait au magnétophone. Grâce à ses techniques d'approche, elle excita d'abord leur curiosité puis capta leur confiance et finit par être totalement acceptée par les membres des groupes qu'elle observait. Plusieurs fois, elle eut l'impression d'avoir, selon sa propre expression, "franchi la barrière séparant l'homme des grands singes". Par exemple, le jour où l'un de ses préférés, Digit, lui entoura les épaules de sons bras et lui tapota doucement et affectueusement la tête.

 Diane Fossey fut enterrée comme elle l'avait souhaité, sur l'air "d'Out of Africa" dans le petit cimetière de Karisoke, au milieu des tombes de ses amis les gorilles victimes, eux aussi, de la bêtise et de la cruauté des hommes. Mais son combat n'a pas été vain.    

 

 D'autres chercheurs, à Karisoke et ailleurs ont pris le relais de cette femme au caractère de chien, qui était si merveilleuse avec les gorilles. Encore aujourd'hui la chasse aux gorilles est toujours pratiquée dans les forêts africaines, mais on raconte que si on tue un gorille, ce gorille hantera la vie du chasseur et lui jettera un sort. Son sort sera de mourir d'une maladie toujours inconnue, sans vaccin.

 Je tenais à parler de ce film qui me tient particulièrement à cœur & pour rendre hommage à cette grande dame.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Lolotte 20/08/2006 10:39

Merci fafa pour ton commentaire. Je suis d'accord avec toi concernant les hommes ... pour ma part ce sont tous des extra terrestres !!  lol

fafa 19/08/2006 23:41

Belle article Lolotte! Sigourney Weaver avait fait trés fort avec ce film à l'époque ,elle a montré que c'etait une grande actrice.Les gorilles sont des animaux qu'il vaut mieux caresser dans le bon sens du poil ,un peu comme les hommes quoi!!!