Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Années 80 : La Communauté Fan des 80's !!!

Années 80 : La Communauté Fan des 80's !!!

Années 80 : Venez prendre un petit coup de vieux dans notre bienfaisante Communauté ! extraits télé, pages de pub, jouets, sucreries, produits disparus, clips videos, portraits 80's des membres et bien d'autres tonnes de surprises ! ! ! :)

La saga Superman par Lolotte :)

Superman (I)  Date de sortie : 26 Janvier 1979

Juste avant l'explosion de la planète Krypton, Jor-El décide de sauver son fils en l'envoyant sur Terre. 

Le nourrisson est recueilli par le couple Kent qui décide de l'élever comme leur propre fils.  

L'enfant se met à développer des pouvoirs hors du commun. Une fois adulte, Clark Kent, reporter au Daily Planet, souhaite mener une vie normale.  

Il ne renie pas pour autant ses capacités à sauver le monde et devient alors Superman : Super-héros volant au secours de la veuve et de l'orphelin, attisant la jalousie de Lex Luthor et l'intérêt de sa collègue Loïs Lane.   

 

Superman II  Date de sortie : 09 Décembre 1980   

 

Loïs Lane, la célèbre reporter du Daily Planet, se retrouve aux prises avec un groupe de terroristes.

Ces derniers menacent d'anéantir la ville de Paris à l'aide d'une bombe H, placée au sommet de la Tour Eiffel.

Superman décide alors de voler au secours de son amie et de sauver Paris de la catastrophe. 

 

Superman III   Date de sortie : 17 Juin 1983   

Ross Webster, patron d'une puissante société, découvre les talent cachés de l'informaticien Gus Gorman, véritable génie dans son domaine.

 

Webster décide d'exploiter les dons de son employé, afin de prendre le contrôle de l'économie mondiale et d'anéantir Superman à l'aide d'une Kryptonite synthétique. 

 

 

   

Superman IV Date de sortie : 28 Octobre 1987

Lex Luthor, toujours décidé à anéantir Superman, décide de créer son propre super-héros.

 

Cet androïde, né d'une mèche de cheveux de Superman et alimenté par l'énergie solaire, est une arme destinée à tuer.

 

Il permettra ainsi à Lex Luthor de réaliser en toute liberté ses plans les plus criminels.

   

   

 

Autour du film  

 

A la télé comme au ciné, Le rôle des parents de Lois Lane est tenu dans le film par les héros de la série Superman des années 50 : Kirk Alyn, qui était le héros aux collants, et Noel Neill, qui jouait Lois Lane.  

 

Richard Donner décida d'engager un acteur inconnu pour le rôle de Superman : ainsi fut choisi Christopher Reeve, alors que des grands noms avaient circulé auparavant, comme Clint Eastwood, Steve McQueen, Sylvester Stallone ou Nick Nolte.

Son cachet, de 225000 $, paraissait bien maigre par rapport à celui de Marlon Brando, qui a touché 4 millions de $ pour son rôle dans les 10 premières minutes du film et 12 jours de tournage. Quant à Lois Lane, la production proposa le rôle, dans un premier temps, à Lesley Ann Warren 

 

Spielberg pressenti Les producteurs pensèrent d'abord à Steven Spielberg pour la réalisation de Superman I, mais ils hésitèrent devant le salaire qu'il demandait.

 

Ils attendirent en fait de voir les résultats qu'il allait avoir avec Les Dents de la mer, mais ensuite Spielberg se tourna vers d'autres projets et Richard Donner, auréolé de son succès , reprit la main, après que les producteurs eurent proposé le poste à Guy Hamilton 

 

Un succès longuement préparé. Superman a été un immense projet pour la Warner qui a consenti un investissement de 45 millions de $, montant très important pour l'époque, mais il est vrai que l'attente du public était forte du fait du succès du personnage dans la bande dessinée américaine de Jerry Siegel.

Ainsi, trois ans et demi de préparation ont été nécessaires au total, et le tournage dura un an et demi, entre les studios en Angleterre et les extérieurs à New York, au Nouveau-Mexique et au Canada. 

 

Tourné en partie en même temps que le premier volet, une des originalités du 2ème volet est qu'une partie des plans ont été tournés en même temps que le 1er , avec les acteurs qui devaient être présents lors du deuxième épisode, comme Gene Hackman ou, évidemment, Christopher Reeve. Ce procédé procure aux deux films une impression de continuité.

 

 

La saga est endeuillée 

Christopher Reeve, l'incarnation du héros Superman à l'écran, est décédé dimanche 10 octobre 2004 des suites d'un arrêt cardiaque.

Agé de 52 ans, l'acteur, tétraplégique depuis une chute de cheval en 1995, avait été transporté dans cet établissement après être tombé dans le coma la veille à son domicile. Il était notamment soigné pour une escarre qui s'était profondément infectée et avait affecté l'ensemble de son organisme. 

Né le 25 septembre 1952 à New York, Christopher Reeve étudie à la prestigieuse Juilliard School of Performing Arts dans les années 70. Il est alors recruté parmi 200 acteurs, dont Clint Eastwood, Steve McQueen et Sylvester Stallone, pour interpréter en 1978 Superman dans le film de Richard Donner. Ce rôle, qu'il reprendra à trois autres reprises en 1980 (Superman II), 1983 (Superman III) et 1987 (Superman IV), lui apporte aussitôt la gloire.

Prisonnier de ce personnage, il tentera de varier son jeu d'acteur en tournant sous la direction de Jeannot Szwarc le drame Quelque part dans le temps (1980), en affrontant Michael Caine dans le thriller Piège mortel (1982) et en se lançant à la recherche d'un Scoop (1988) aux côtés de Kathleen Turner et Burt Reynolds.

Davantage actif à la télévision, Christopher Reeve apparaît avec parcimonie sur grand écran dans les années 90. Membre d'une compagnie théâtrale dans Noises off (1992) et nouveau propriétaire de Darlington Hall dans Les Vestiges du jour (1993), il s'illustre dans le registre de l'épouvante pour les besoins du remake Le Village des damnés (1995) signé John Carpenter.

Mais sa carrière d'acteur est brutalement interrompue le 27 mai 1995 par une chute de cheval, un accident au cours duquel il se brise deux vertèbres cervicales et se sectionne la moelle épinière.

Paralysé au-dessous des épaules et ne pouvant respirer sans assistance, il tente un retour à l'écran en 1998 en reprenant le rôle de James Stewart dans Rear window, une version télévisée de Fenêtre sur cour.

Devenu un porte-parole des grands paralysés, il avait créé une fondation à son nom pour collecter des dons afin d'encourager la recherche sur les lésions de la moelle épinière.   

En hommage, gardons plutôt en mémoire des images plus sympa d'un homme au milieu de sa jeunesse & de sa forme !!! Beau gosse le superman   ;op 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

sashaa 05/05/2007 16:25

ca par contre je n'etais pas fan,d'ailleur je ne me souviens pas d'en avoir vu un en entier.....

kAbaIaKH 31/08/2006 23:02

J'ai surtout retenu le black qui arrondit ses fins de mois en récupérant tous les centimes arrondis des buletins de payes des salariés de la boîte qui l'embauche.Il n'y avait pas de livre jaune "le piratage informatique pour les nuls" à l'époque.J'ai bien aimé aussi sa dernière apparition en tant que scientifique à la Stephen Hawkins dans Smallville. C'est con, il devait avoir un rôle récurrent. :-(

Maxtv80 26/08/2006 13:40

Trés bel article ma Lolotte ! Bravo !!! ;)
C'est vrai ... il était vraiment pas mal ce beau brun en justaucorps :)