Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Années 80 : La Communauté Fan des 80's !!!

Années 80 : La Communauté Fan des 80's !!!

Années 80 : Venez prendre un petit coup de vieux dans notre bienfaisante Communauté ! extraits télé, pages de pub, jouets, sucreries, produits disparus, clips videos, portraits 80's des membres et bien d'autres tonnes de surprises ! ! ! :)

L'Aerographe par Eric :)

Quel point commun y a-t-il entre Marilyn Monroe, Johnny Hallyday ou un tigre de sibérie ? 

Réponse : l’aérographe.

L’aérographe fut un outil extrêmement prisé des illustrateurs de tout poil durant les années 80, et dont l’utilisation quelque peu abusive à cette période pourrait être considérée comme un vrai courant « artistique ».  

Les exemples qui illustrent ce texte parlent sûrement d’eux-mêmes, mais un petit rappel s’impose pour ceux qui ne sont pas familiers avec cet instrument. L’aérographe est une sorte de « stylo à peinture » qui, relié à un compresseur d’air, est capable de projeter de la peinture avec beaucoup de précision.

 

 

 L’aérographe permet d’obtenir des dégradés assez facilement, le rendant idéal pour reproduire la texture du verre ou du métal et donner l’illusion du relief.

Les années 80 ont été les années « aérographe » par excellence : qui n’a pas possédé un cahier de texte, un classeur ou une pochette de très mauvais goût peinte à l’aérographe ? Les illustrateurs peu inspirés ont usé et abusé de cette technique, multipliant les pin-ups aux lèvres brillantes et charnues en train de faire des bulles de chewing-gum, les animaux sauvages moches, les planetariums hideux et les stars des 50’s qui ne méritaient pas un tel traitement.

Pauvres Bogart, Marilyn et même Charlie Chaplin, qui se sont vus transformés en summum du kitsch par les aérographeurs forcenés ! Car avouons-le : dans 99% des cas, l’aérographe était surtout un cache-misère destiné à masquer la pauvreté des sujets représentés, en leur donnant un air moderne et spectaculaire.

Il est amusant de noter que de nos jours, on est plutôt dans une optique inverse : inspirés par les graphismes numériques en aplat genre illustrations flash, les artistes reviennent à des représentations ouvertement stylisées, où l’on reconnaît un personnage en quelques traits seulement, sans aucun recours aux dégradés.

Comme quoi, le pop-art a mis du temps avant de s’imposer ! Certains artistes ont malgré tout su donner à l’aérographe ses lettres de noblesse.

Non pas que leurs créations aient été « belles » à proprement parler, mais elles ont toutefois marqué les esprits de manière durable.

 

 

En France, ce fut Laurent Melki (voir son site www.melki.org), auteur entre autres du poster Hallydayesque ci-contre, mais aussi des affiches françaises de Videodrome de David Cronenberg, Freddy IV, et surtout Creepshow qui eut son petit effet à l’époque de sa sortie.  

 

Aujourd’hui, l’aérographe est utilisé avec beaucoup plus de parcimonie, comme un moyen et non pas comme une fin en soi, tout comme des années plus tard, les images de synthèse ont cessé de ressembler à des images de synthèse (cubes, sphères, robots, etc) pour servir un propos et s’y intégrer.

Quant à nous, égarons-nous dans le premier vide-grenier venu : il y aura sûrement un poster d’aigle, un mug ou un miroir peints à l’aérographe pour nous rappeler à quel point les années 80 ont été magiques et kitsch à la fois…

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

val 27/10/2006 20:03

je me permets de te citer : "Les années 80 ont été les années « aérographe » par excellence : qui n’a pas possédé un cahier de texte, un classeur ou une pochette de très mauvais goût peinte à l’aérographe ? Les illustrateurs peu inspirés ont usé et abusé de cette technique, multipliant les pin-ups aux lèvres brillantes et charnues en train de faire des bulles de chewing-gum, les animaux sauvages moches, les planetariums hideux et les stars des 50’s qui ne méritaient pas un tel traitement. "
pour m'être essayer à cette technique plutôt difficile, je trouve qu'au contraire c'est pas facile et ça ne mérite pas ce genre de jugement quelque peu hatif

Maxtv80 24/09/2006 09:28

Aujourd'hui dans les magasines, on voit des tas de pubs pour mettre des fonds d'ecran et des trucs archi stupides sur les portables, à l'époque c'était ces images là que l'on retrouvait dans nos mags ... je me souviens d'images d'amoureux devant des cascades, des couchers de soleil .... et un tas d'autres posters romantiques !!! :)