Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Années 80 : La Communauté Fan des 80's !!!

Années 80 : La Communauté Fan des 80's !!!

Années 80 : Venez prendre un petit coup de vieux dans notre bienfaisante Communauté ! extraits télé, pages de pub, jouets, sucreries, produits disparus, clips videos, portraits 80's des membres et bien d'autres tonnes de surprises ! ! ! :)

Quand les Verts rendaient la vie en rose par Michel Aere :)

C'est une histoire de maillot. Celui d'une équipe de foot mythique dont les images Panini dans la cour de l'école étaient les plus recherchées.

Telles des icônes de l'église orthodoxe, les cheveux longs d'Oswaldo Piazza, les moustaches de Bernard Genghini, les gants de Jean Castaneda, la touffe rastafari de Robert Herbin, portaient tous la couleur à la mode : le vert.


Mais pas n'importe lequel. Le vert des Verts. L'Association Sportive Saint-Etienne de son premier titre de champion en 1968 à son dixième -celui grâce auquel le blason est surmonté d'une étoile tricolore- a littéralement survolé le football français. Une légende est faite de symboles : Panthère noire au coeur, visite dans la mine la veille du match de reprise et cette devise inscrite dans le tunnel menant au stade : « Ici c'est le chaudron ! ».

Saint-Etienne c'est ce maillot d'abord neutre de toute publicité -avec juste un col bleu, blanc, rouge- puis frappé de « Manufrance », « KB Jardin », « Super Télé ». L'explosion de ces générations géniales de joueurs coïncide avec l'apparition de la TV couleur en France mais leur prix est tellement prohibitif à l'époque que c'est dans Onze ou Mondial qu'on trouve de quoi rêver en Vert, la nuit, les posters à plat sur le mur.

Aujourd'hui on nous chante Johnny Rep, on a déifié Aimé Jacquet, on a oublié que Willy Sagnol y a joué, on a Paganelli qui fait le trublion sur Canal Plus, on a toujours 200  Fan-Club répartis dans le monde entier. Le vert s'est fait tendre, a pâli mais dans les tribunes la passion est toujours là. Il a suffit de peu, de poteaux carrés en fait, pour que la cité ouvrière du Forez dont le stade d'entraînement faisait partie des usines soit le premier club français à soulever une Coupe d'Europe. C'était le 12 mai 1976 contre le Bayern Munich, mais ce seront les premiers footballeurs à défiler sur les Champs-Elysées avant de connaître les gouffres de la « caisse noire ». Premiers pros, ils en payent les premiers travers.

Mais on en raconte toujours des histoires sur cet amour du maillot vert : un supporter venu de Lens en scooter dans les années 70, un autre heureux vainqueur d'une loterie dont il offrit le gain au club. Et celle de ce gamin de la banlieue parisienne, gardien de but surnommé « Yachine » dans son club et qui évitait de plonger à l'entraînement pour ne pas salir son beau maillot Vert, brillant, floqué du 10 de Platini. Au fait, « Qui c'est les plus forts ?»

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Odilederey 28/01/2009 10:46

Merci pour ces précisions Eric ! On est content d'avoir pu te rappeler ces bons souvenirs !

Eric Ersilio 28/01/2009 02:56

Merci pour nous rememorer ces si beaux souvenirs.C'était une si belle période, celle de notre insouciance de notre enfance.Par contre je tenais à corriger : en 1968 c'est déjà le quatrième titre mais le premier de ces quatre doublés Coupe/Championnat.

Titres A.S.S.E.
Champion de France : 1957, 1964, 1967, 1968, 1969, 1970, 1974, 1975, 1976, 1981
Coupe de France : 1962, 1968, 1970, 1974, 1975, 1977
Champion de D2 : 1963, 1999, 2004
Coupe Charles Drago : 1955, 1958
Bonne année et bonne santé.
Cordialement
Eric Ersilio

héléne 22/10/2007 23:56

oui toute ma jeunesse

rémi 29/04/2007 20:49

bon moi je ne suis pas trrentenaires et je n'est malheuresement pas connu la grande époque mais en tant que supporter de l'asse je trouve que c'est un superbe article sur notre club. alors merci

calimero 20/02/2007 19:38

Merci  pour cet article !
je ne suis pas  supporter  du club de  saint étienne et je n'ai pas vraiment connu cette époque   , mais il est encore toujours agréable aujourd'hui d'entendre les anecdotes concernant ces années de football  ,dans des conversations a ce sujet ,beaucoup de mes relations  ont en souvenir des déplacements  en famille  au "chaudron" et ou des liens chaleureux  ,le temps d'un soir ,se formaient avec d'autres personnes venus passés un bon moment convivial  , un grand Bravo donc a saint étienne pour avoir fait vibrer de nombreux Francais !