Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Années 80 : La Communauté Fan des 80's !!!

Années 80 : La Communauté Fan des 80's !!!

Années 80 : Venez prendre un petit coup de vieux dans notre bienfaisante Communauté ! extraits télé, pages de pub, jouets, sucreries, produits disparus, clips videos, portraits 80's des membres et bien d'autres tonnes de surprises ! ! ! :)

Le grand bleu par Vincent :)

J’ai toujours été, depuis ma petite enfance, passionné par l’eau, la mer…Pour moi, des vacances sans la mer toute proche, c’est pas des vacances… Quelle ne fut pas ma joie, un beau jour de 1988, de découvrir au cinéma ce « Grand Bleu »… Pour moi, tout y est … La beauté des paysages, les acteurs, le scénario, la musique…. Bref… Un must…

Tout d’abord, un p’tit résumé ( je suis sûr que Max va me sortit en comm qu’elle a pas vu ce film.. :) 

Résumé : Le film est inspiré de la vie de Jacques Mayol. Il met en scène une compétition entre deux apnéistes (ben oui, ils font du sous-l’eau, quoi… comme nous dans la baignoire) . Jacques et Enzo se connaissent depuis l'enfance. Ayant grandi en Grèce, ils partagent depuis toujours leur passion pour la mer. Jacques décide cependant de rentrer en France, suite au décès accidentel de son père lors d’une plongée. Le championnat du monde d'apnée à lieu, vingt ans plus tard, à Taormina, en Sicile. L’occasion rêvée pour ces deux hommes, toujours rivaux, de s’affronter dans un monde qu’ils sont les seuls à connaître… La mer et ses profondeurs…

 

 

 

 Les acteurs : On peut dire que, sur ce coup-là, Luc Besson à eu du nez….Bien qu’ayant joué dans d’autres films avant celui-ci, Jean-Marc Barr et Jean Reno sont vraiment les révélations de ce film….

Barr, dans le rôle du héros ( ou anti-héros, pour ma part ) sensible et incompris, empli de mal être, est excellent...

 

Reno, dans le rôle d'Enzo, est inoubliable en macho italien, bourru au grand coeur, flanqué de son frangin souffre-douleur (Roberto, mio palmo !! ).

 

Notons aussi la présence de Rosanna Arquette dans le rôle de la petite amie de Jacques.  

 

 

 

La musique : Ce film est indissociable de la musique d'Eric Serra. La bande originale de ce film sera vendue à 3 millions d'exemplaires, une première en France.

C'est grâce à ce film (après sa composition pour Subway qui lui vaudra une victoire de la musique) que Serra sera ( joli... Que sera sera... tous en choeur !! ké sérra sérra... ) reconnu comme un compositeur de talent mondial.

Il composera des musiques pour de nombreux films, dont le James Bond Goldeneye.  

 

Le succès : Présenté en avant-première à Cannes, le Grand Bleu se fait littéralement descendre par la critique. Ce sera pour Besson le début de la guerre entre les critiques et lui… Il se fait depuis lors systématiquement incendier dans les magazines de cinéma…Malgé cet accueil plus que glacial, le film devient un succès tel en France qu’il devient un phénomène de mode… A quoi est dû cet engouement ? L’esthétique, la musique planante, le message… Les jeunes ont l’impression de se retrouver dans le personnage de Jacques…Pour celui ou celle qui n’aurait jamais eu l’occasion de le voir, je vais éviter de raconter la fin, mais j’ai vraiment été marqué par les dernières images….Je l’ai vu un paquet de fois, ce film, et il me fait toujours le même effet… On avait même l’affiche géante du film au mur de notre chambre, mon frère et moi… Une version allongée de 28 minutes sortira suite au triomphe commercial… Notons le très joli jeu de mot de l’époque à l’adresse de Luc Besson.. Il sera souvent renommé « Bulle Caisson »…

 

 

 

 

Une réplique du film m’a marqué…La voici… :

- Tu sais ce qu'il faut faire pour vivre au milieu des sirènes ?

- Non, quoi ?

- Tu descends au fond de la mer très loin, si loin que le bleu n'existe plus, là où le ciel n'est plus qu'un souvenir. Une fois que tu es là dans le silence, tu y restes et si tu décides que tu veux mourir pour elles, rester avec elles pour l'éternité  . Alors elles viennent vers toi et jugent l'amour que tu leur portes. S'il est sincère, s'il est pur et si tu leur plais alors elles t'emmèneront pour toujours.

 

 

 

 

 Jacques Mayol. : Né le 1er Avril 1927 à Shangaï, Mayol était le plus célèbre apnéiste au monde, surtout après la sortie du film, qui a fait connaître cette spécialité non reconnue. Adepte du yoga, il est le premier plongeur au monde à descendre à une profondeur de 105 mètres en apnée en 1983, dans les eaux de l'île d’Elbe. Lors de ses plongées, son rythme cardiaque pouvait passer de 70 à 20 pulsations par minute , ce qui aurait du provoquer une syncope… Il nous quittera en 2001.

Le réalisateur : Est-il encore nécessaire de présenter Luc Besson… ? Né le 18 mars 1959, il a déjà, à cette époque, 2 films à son actif : Le dernier combat et Subway , tout deux avec Jean Reno, entre autre…Le Grand Bleu est un projet qui lui tient à cœur depuis de nombreuses années…Il rencontre Mayol et lui fait part de son projet. Celui-ci est partant.  

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

nikita 29/01/2012 16:31


je suis d'accord avec toi ce film est magnifique je lai vu des centaines de fois (version longue biensur) au fait pour info "joséphine" le dauphin star du film et décédé en 2011!

stephanie 03/10/2010 22:42



depuis la premiere fois ou il est apparu je suis devenue une fan de ce film depuis des mois je cherche un site ou je rencontrerai les personnes qui comme moi aime se film un site officiel quoi


 



BarbieGirl 22/02/2008 00:14

Si quelqu'un a des infos pour se le procurer en dvd je suis preneuse !!! Introuvable qu'il est ... pfff moi qui voulait faire découvrir ce film à mes filles qui entrent dans l'adolescence...Merci de me tenir au courant sur le forum s'il est encore possible de le trouver en dvd :o)

Cécile 13/06/2007 21:58

Merci beaucoup Vincent pour cet article sur le Grand Bleu, qui a marqué les années 80 et qui méritait donc un article sur ce blog. J'ai été contente de me replonger (c'est le mot !) dans mes souvenirs du GB. J'ai vu les 2 versions, la courte et la longue. La longue, c'était à Paris au "Grand Rex", "en grand large" (l'écran était effectivement immense). J'avais bien aimé le film au point de vue esthétique (très belles images). La musique est parfaite mais je ne l'aime pas tellement car je la trouve très angoissante et oppressante (c'est pour ça qu'elle colle bien au film). Jean Reno est super, et la carrière qu'il a faite par la suite a confirmé son talent. On ne peut pas en dire autant de J-M Barr, qui n'était pas mauvais dans le Grand Bleu, mais qui n'a pas fait grand chose d'intéressant après. Je suis totalement d'accord avec Lolotte, en ce qui concerne l'histoire du GB, qui revient en fait à une apologie du suicide. C'est joliment emballé (belles images, belle musique, personnages sympas) mais on nous explique que ce brave garçon, après tout, il suit son destin, qui est d'aller engraisser les poissons, quitte à abandonner femme et enfant. En fait, il est tout simplement malade, et il ferait mieux de se soigner. Moi, ça m'a franchement mise mal à l'aise...

christelle (pinklady) 05/04/2007 18:24


 

MERCI BEAUCOUP à  Vincent pour l'article et tous les extraits vidéos : un vrai régal ! D'après ce que je lis, ce film là on l'adore ou on le déteste ! Moi J'ADORE ! il est vrai que c'est spécial au niveau de l'histoire et que, comme dit Olivier, il faut être un peu comme J.M Barr : solitaire dans l'âme et en harmonie totale avec la nature, et les animaux.... ce que je suis et c'est pour ça sûrement que pour moi ce film est non seulement un chef d'oeuvre, mais aussi d'une sensibilité rare, moi ça m'à vraiment touché. Je voue en plus une vraie passion pour la mer, les requins et les dauphins (je les collectionne) et rien que pour ça, le film est déjà un vrai bonheur pour les yeux ! Mais en plus les acteurs sont bons, j'adore Reno mais aussi Barr -parfait pour ce rôle-, et puis l'histoire de leur amitié et leur rivalité ; il y à aussi l'histoire d'amour -très particulière mais très forte - on la ressent bien quand ils s'unissent, c'est beau !! et puis la musique ! inoubliable, magnifique, je l'écoute régulièrement ! Bref ce film est vraiment un must, ça m'à fait réver quand j'étais ado, aujourd'hui à 34 ans c'est toujours pareil, il faut regarder ce film avec son coeur....